Inscrivez-vous à un atelier SAS Prospection Emploi (tous les mercredis et jeudis)

Réussir son CV

Cette partie sur la rédaction du CV, son contenu, sa forme s’applique à toutes les demandes d’emploi quelle que soit la méthode retenue.


Le curriculum vitae qui se traduit en « carrière de la vie » a pour objectif d’obtenir une convocation à un entretien.
Le CV est très important ; il sera nécessaire, avant de le rédiger, de faire un bilan individuel. Votre CV est toujours perfectible. On ne doit pas se dire : « ça ira comme ça », mais plutôt: « comment pourrais-je encore l’améliorer ? ».

Un CV n’est pas un document passe-partout ; il doit vous représenter et refletter l'objectif que vous voulez atteindre : les informations à donner sur votre formation, votre expérience, votre état civil même, devront être rédigés et présentés de façon différente selon le poste recherché.

Conseils de Base:

 

  1. Le CV, vous représente ; c’est votre premier ambassadeur, soignez-le.
     

  2. Le style en est direct, car vous ne racontez pas votre vie, vous n’écrivez pas un roman. Vous ne faites pas de phrases rédigées, les termes sont précis et clairs.
     

  3. Le CV doit tenir sur une page (À vous de choisir la forme la plus appropriée pour valoriser votre parcours en lien avec le poste recherché.)
     

  4. Il doit être être modifiable afin d'être mis régulièrement à jour.
     

  5. Le CV, pour celui qui le reçoit, est un document de travail ; la personne chargée du recrutement va comparer un grand nombre de CV, facilitez-lui la tâche en adoptant une disposition aérée et agréable.

 

Les différentes rubriques du CV : 


L’état civil, il renseigne sur la personne :


− le nom et le prénom. Il est conseillé de mettre votre Prénom avant votre Nom.

− L’âge : certains CV précisent la date (jour/mois/année) et le lieu de naissance. Ce n’est pas toujours utile.

− Adresse, téléphone, mail et mobilité.

Les compétences dans le métier :

C'est dans cette rubriques du CV que vous allez parler de vos compétences. Elles doivent être en accord avec le poste recherché. et acquise durant une formation ou dans une situation professionnelles et/ou personnelles.

Pour connaitre les compétences liées à votre métier, vous pouvez consulter les fiches métier ROME.

Les études, la formation, les diplômes obtenus :

 

Cette rubrique se placera avant ou après les expériences. Vous préciserez la nature du diplôme, la date et le lieu d’obtention.


Si vous avez une mention assez bien, bien ou très bien, notez-le.

Lorsque vous employez un sigle, traduisez-le en clair, l’employeur ne connaît parfois que l’une ou l’autre des deux désignations, par ex.: pour TRTE, ajoutez en toutes lettres: Technicien(ne) Réseaux et Télécommunications d’Entreprise.


L’expérience :

 

Cette rubrique paraîtra bien peu consistante pour les débutants, aussi leur est-il conseillé de parler de leur stage, de leurs travaux saisonniers ou de vos bénévolats.

Langues étrangères : 

 

Vous devez préciser votre niveau : Français très bon niveau, ou anglais parlé, écrit, ou niveau élémentaire.

 

Pensez que ces indications susciteront la curiosité du recruteur et seront l’objet de questions au cours de l’entretien.

Ne vous faites pas piéger par ces questions. Le fait d’avoir le permis de conduire est déterminant dans certaines professions, par ex. celles des agents commerciaux, de représentants.
Vous devez même, dans certains cas, posséder une voiture.

Réussir sa Lettre de Motivation

La lettre de motivation -ou sa version moderne le mail de motivation- est encore un passage obligé de la candidature, qu’elle soit spontanée ou qu’il s’agisse de répondre à une annonce. Quand on s’adresse à un recruteur on ne peut pas négliger d’exposer, au moins succinctement, les raisons pour lesquelles on souhaite rejoindre son entreprise.

L’écriture d’une lettre de motivation est un exercice qui demande de suivre quelques règles. Pas besoin de chercher l’originalité ou de s’arracher les cheveux sur le style et la présentation. Il est préférable de suivre un plan assez classique et d’opter pour des formulations simples.

Vous-Moi-Nous :

Si vous êtes en panne d’inspiration, suivez le modèle gagnant “vous-moi-nous”.

D’après les experts en recrutement, le modèle n’a pas vieilli et il est encore le plus pertinent pour mettre en avant votre candidature.

 

Il s’agit de raconter une histoire en mettant en avant un point ayant particulièrement attiré votre attention concernant l’entreprise ou le poste. Vient ensuite un deuxième paragraphe dans lequel vous devez développer une de vos qualités, en lien avec ce que vous avez exposé précédemment. Et la troisième partie est un paragraphe donnant une vision d’une future collaboration, à travers le développement d’une idée de projet, par exemple.

Enfin, comme toute la lettre doit être tendue vers une possibilité de rencontre avec le recruteur pour discuter plus amplement de votre future collaboration, le dernier paragraphe doit être une ouverture vers un entretien d’embauche.

À ce moment-là, vous pouvez recréer du lien et susciter un intérêt en partant d’un élément évoqué plus haut et en sous-entendant qu’il y a bien plus à dire sur le sujet. La demande d’entretien doit être clairement formulée. Par exemple : “Je serai ravi de vous exposer plus amplement de nouvelles idées et d’en apprendre plus sur les besoins pour le poste”.

Les Contrats de travail

Le contrat de travail existe dès l’instant où une personne (le salarié) s’engage à travailler, moyennant rémunération, pour le compte et sous la direction d’une autre personne (l’employeur).

Le plus souvent, le contrat de travail doit être écrit.

Son exécution entraîne un certain nombre d’obligations.

L’employeur est tenu de :

 

  • Fournir un travail dans le cadre de l’horaire établi et verser un salaire correspondant au travail effectué

  • Respecter les autres éléments essentiels du contrat (qualification, lieu de travail quand il est précisé dans le contrat...)

  • Faire effectuer le travail dans le respect du Code du travail et de la convention collective applicable à l’entreprise

Le salarié doit, quant à lui :

 

  • Respecter les horaires de travail

  • Réaliser le travail demandé conformément aux instructions données

  • Respecter les engagements mentionnés dans le contrat de travail et, lorsqu’il en existe un, les clauses du règlement intérieur

  • Ne pas faire de concurrence déloyale à son employeur.

Les différents types de contrat de travail :

​CDI (Contrat à Durée Indéterminée)

Le CDI représente la forme normale et générale du contrat de travail entre un employeur et un salarié. C'est donc ce contrat qui doit être conclu, sauf si l'employeur justifie le recours à un autre contrat de travail (CDD ou intérim par exemple). S'il n'existe pas de document écrit précisant les modalités du contrat de travail, c'est par défaut un CDI à temps plein qui est conclu.

 

CDD (Contrat à Durée Déterminée)

Le CDD est un Contrat à Durée Déterminée. Une date de fin de contrat est stipulée. L'utilisation d’un CDD par l'employeur n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire dans les cas énumérés par la loi :

 

  • Remplacement d’un salarié absent

  • Accroissement temporaire d’activité

  • Travaux temporaires par nature.

 

Conclu en dehors du cadre légal, il peut être considéré comme un Contrat à Durée Indéterminée.

 

Contrat d'Apprentissage

L'apprentissage repose sur le principe de l'alternance entre enseignement théorique et enseignement du métier chez l'employeur avec lequel l'apprenti(e) a signé son contrat de travail.

Ce contrat ne peut être conclu avec l'employeur qu'une fois l'apprenti(e) inscrit(e) dans un CFA.

 

Contrat de Professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de formation en alternance, associant formation pratique en situation de travail et formation théorique dans un organisme de formation ou dans une entreprise.

 

Contrat Temporaire de Mission (Interim)

Le travail temporaire permet à un salarié d’être embauché par une entreprise de travail temporaire et d’être envoyé dans une autre société afin d’y réaliser une tâche précise et ponctuelle.

 

Le contrat de travail temporaire (CTT) est un contrat signé entre 3 parties.

Un premier contrat est signé entre l’entreprise de travail temporaire et l’entreprise utilisatrice.

Un second contrat est établi entre l’entreprise de travail temporaire et le salarié.

 

Emploi Saisonnier

Un emploi saisonnier concerne la réalisation de travaux que l’on doit normalement reproduire chaque année à la même période.

 

Comme son nom l'indique, ces travaux sont relatifs au rythme des saisons (travaux agricoles, vendanges, emplois liés au tourisme…) ou au mode de vie collectif (les vacances scolaires).

Le contrat de travail saisonnier suit globalement le mode de fonctionnement du Contrat à Durée Déterminée (CDD).

 

Il est obligatoire que le contrat de travail soit écrit, et qu’un exemplaire vous soit remis dans les 48 heures qui suivent votre embauche.

 

Contrat Intermittent

Le travail intermittent est l’alternance de périodes travaillées et non travaillées au sein d'entreprises dont l'activité varie au cours de l'année.

 

Tous les employeurs n'ont pas accès à ce contrat. Il est réservé à ceux dont l'activité économique n'est pas constante mais variable sur l'année civile particulièrement si elle se rattache :

  • Aux rythmes scolaires

  • Au tourisme

  • Aux spectacles

  • Au cycle des saisons.

 

Le contrat est obligatoirement écrit.

 

Le salarié peut être embauché en CDI.

Pour plus de renseignement, visitez le site Travail-Emploi.gouv.fr

La Boite à Outils

Les Antennes de la ML Est Etang de Berre

Plan du Site

Offre de Services

11 Boulevard Victor Hugo
13130 Berre l'Etang
Tél : 04 42 74 94 42
Email : berre@missionlocale-eeb.org
16 Avenue Denis Padovani
13127 Vitrolles
Tél : 04 42 77 53 53
Email : vitrolles@missionlocale-eeb.org
118 Avenue Jean Jaures
13700 Marignane
Tél : 04 42 79 46 74
Email : marignane@missionlocale-eeb.org
563 Boulevard Abbadie
13730 St Victoret
Tél : 04 42 34 88 36
Email : garantiejeunes@missionlocale-eeb.org